Le stockage de l’énergie

ecosources.info

L’énergie est un enjeu majeur de notre société actuelle. Aujourd’hui, l’énergie en France est essentiellement d’origine nucléaire. Elle est produite tout le temps, quelle que soit la météo et rien ne la contraint (sauf une grande sécheresse) qui lui empêcherait d’utiliser l’eau des rivières pour se rafraîchir.

Le réseau de transport de l’électricité

Cette électricité n’est pas directement transmise à l’utilisateur mais transite via le réseau d’ERDF (Enedis). Ce réseau, grâce à l’interconnexion de tous les utilisateurs de France, est un moyen formidable de stockage de cette énergie. Presque en temps réel, les producteurs d’électricité peuvent augmenter ou baisser leur production pour subvenir aux besoins de tous. Et c’est cette même utilisation en réseau de l’électricité qui permet un nivellement et une stabilisation des besoins et des utilisations.

Les énergies renouvelables

L’énergie solaire ou l’énergie éolienne, à la différence de l’hydroélectricité ou à la biomasse, sont des énergies alternatives, qui ne peuvent pas fonctionner la nuit ou quand il n’y a pas de vent. Cela signifie que l’énergie créée doit être stockée car elle ne sera pas forcément produite lors des pics de demande. Pour toutes les énergies, ce sera de toute façon une question importante tant la France doit être capable de stocker convenablement ce qu’elle produit ou achète…

Quelques méthodes

Une première solution est déjà d’être le mieux informé possible des besoins des utilisateurs, c’est entre autre une des missions du compteur intelligent Linky, dont l’installation se fait en ce moment… Le développement d’outils en temps réel (smartsgrids) permettra d’en savoir plus également.

Les batteries (notamment celles au lythium) sont une possibilité à exploiter mais à la marge car ces batteries sont chères et polluantes. Les STEP (Stations de Transfert d’Energie par Pompage) semblent être une technologie efficace aujourd’hui à grande échelle. Lors d’un besoin d’énergie, de l’eau descend d’un point haut vers un point bas, et inversement via une pompe, lors d’un surplus d’énergie.

La technologie « Power To Gas » est en voie de développement actuellement : on transforme l’électricité produite en hydrogène, via l’électrolyse d’eau. Cet hydrogène va alors alimenter divers réseaux ou être retransformé en électricité via une pile à combustible.

Cet article a été publié par pierre. 51 lectures