L’automne, crépuscule du jardinage ?

jardin-potager

Non, sûrement pas, l’activité organique de la terre et dans la terre y est la plus intense en automne et au printemps. C’est donc à cette période qu’il faut tout particulièrement travailler ! Mais pas de la même façon qu’au printemps, puisque va suivre une saison de repos de la terre comme l’hiver et non une saison de pousse comme l’été.

Selon le moment de l’automne et la météo

On ne fait pas la même chose selon que l’on est au mois de septembre ou de novembre. Au mois de septembre, on peut planter les fruits et légumes d’hiver, ceux qui pousseront en automne et même pendant l’hiver pour certains à moins qu’ils ne se mettent « en sommeil » et repartent de plus belle dès les premiers beaux jours. Navets d’hiver, radis noirs, salades d’hiver… Cela dépend surtout des variétés de légumes ! Renseignez-vous bien !

Également, selon la météo, on ne fait pas la même chose pendant les beaux jours doux et les journées fraîches et pluvieuses. En septembre – octobre a lieu souvent (mais pas forcément) une sorte d’été indien, l’été qui se prolonge. Pendant ces jours-là, on pourra avoir une forte activité. Au contraire, pendant les journées froides de fin novembre, il sera plus compliqué de sortir !

Préparer l’hiver et même le futur printemps !

On le dit souvent, l’automne est la saison de préparation à l’hiver. C’est exact pour la fin de l’automne, pendant les mois de novembre et décembre selon la météo et les régions. Il s’agit globalement de 2 choses : protéger son jardin et potager pour l’hiver et le préparer pour le futur printemps, pour qu’il profite de ses bienfaits pendant l’hiver. Par exemple, on pourra planter des engrais verts jusqu’à la mi-octobre environ. Ces engrais verts amélioreront la qualité de la terre, la régénéreront (grâce à leur enfouissement au tout début du printemps) et permettront de couvrir le sol et de le protéger du lessivage habituel des pluies, neige et autres intempéries. Le paillage sera essentiel à cette période pour protéger la terre (ne pas la laisse nue pendant l’hiver) mais également pour la nourrir. Paille, herbes, feuille, tout peut être bon pour une bonne protection ! On ne s’ennuiera pas en automne !

Cet article a été publié par pierre. 120 lectures