RGE, reconnu garant de l’environnement

Le sigle RGE est apparu ces dernières années. Il a eu plusieurs significations comme « Reconnu Grenelle de l’Environnement » pour signifier clairement maintenant « Reconnu Garant de l’environnement ».

Une obligation pour des travaux de d’amélioration de la performance énergétique

Désormais, tous les travaux de rénovation et/ou d’acquisition d’équipement(s) allant dans le sens d’une rénovation énergétique, doivent être réalisés par des entreprises et artisans reconnu officiellement RGE. Pour l’obtention d’un CITE ou d’un PTZ eco, c’est une obligation ! Cette certification doit figurer sur la facture du paiement de la prestation pour que le maître d’ouvrage (vous) puisse bénéficier des actuelles aides à la rénovation énergétique. Dans le cas contraire ou d’une auto-construction, les aides ne pourront pas vous être allouées. L’idée de l’état est de mieux contrôler et encadrer les connaissances et méthodes des installateurs et viser une certaine qualité de réalisation pour une meilleure efficacité thermique.

Une certification qui peine un peu…

On trouvera sur le web un annuaire officiel qui recense toutes les entreprises et artisans reconnus officiellement RGE. La logique voudrait que toutes les entreprises liées à la rénovation énergétique cherchent à se faire certifier. Or, il semble qu’il y ait certaines lenteurs à se faire certifier efficacement . Peut-être la procédure met-elle du temps à se faire connaître… Il n’en est pas moins que dorénavant, le nombre de certifications croit de plus en plus !

Cet article a été publié par pierre. 91 lectures