Dissertation sur l’économie et le commerce des armes sur Oboulo

Des centaines d’armes ont été saisies dans le cadre de l’opération « Armes 78 » déployée dans toute la France. 44 personnes sont en garde à vue pour trafic d’armes sur Internet. Oboulo suggère de s’intéresser au rapport entre l’économie et le commerce des armes : à qui profitent les armes ?

Opération « Armes 78 » : 200 armes saisies et 44 personnes interpellées

C’est lors de l’opération « Armes 78 » lancée en février dernier dans toute la France que des centaines d’armes et 44 personnes ont été interpellées dans plus de 40 départements pour trafic d’armes sur Internet.

Aussi bien des amateurs d’armes que des récidivistes

En effet, la mobilisation de plus de 100 enquêteurs et 500 gendarmes ont permis de saisir 200 armes – parmi lesquelles des armes de poing, des fusils d’assaut, des pistolets, etc. – 25 kg de munitions et 1 lance-roquette. Selon la gendarmerie, les individus interpellés sont aussi bien des amateurs d’armes que des récidivistes.

L’opération « Armes 78 » a été lancée suite à l’interpellation d’un multirécidiviste de l’attaque à main armée dans le Val-d’Oise, ce dernier avait en sa possession un fusil VZ 58 qu’il avait obtenu par le biais d’une société hébergeant des sites Web de vente d’armes « démilitarisées », mais facilement « déneutralisables » en changeant la culasse par exemple.

Un lien étroit entre amateurs et criminels

Ces saisies sont la suite d’une série d’autres en France : au mois de mars 2013, tout un arsenal a été saisi (8 mines antipersonnel, 18 obus, 20 grenades, 29 mortiers…). En février 2014, 36 individus ont été interpellés et 430 armes de guerre ont été saisies. Au mois de mars 2014, 70 personnes ont été interpellées et 300 armes de poing ont été saisies.

D’après la gendarmerie, cette opération permet de porter un coup significatif au trafic d’armes, mais également de souligner le lien étroit « entre le milieu des amateurs d’armes et celui du grand banditisme ». (Le Monde, L’Express)

Oboulo : dissertation sur l’économie et le commerce des armes

Le site Oboulo propose de s’intéresser à une autre facette à travers une dissertation sur l’économie et le commerce des armes : comment s’organise ce marché ? À qui profitent les armes ?

Cet article a été publié par annie8. 34 lectures