La semaine de 4 heures

Timothy Ferris, l’auteur de « La semaine de 4 heures », commence son ouvrage avec le constat selon lequel la plupart des adultes « subissent » leur vie. En effet, même les plus riches passent toute leur vie active, soit une quarantaine d’années, à se livrer à des activités qu’ils n’aiment pas, dans des milieux sociaux qui ne les plaisent pas, pour au final acquérir des bien dont ils peuvent se passer. Le livre remet donc en question la manière de travailler afin de vivre mieux, vivre ses rêves. Il propose une démarche en 7 étapes, correspondant aux 7 chapitres, pour réduire le temps de travail et automatiser ses revenus.

Dans son livre, l’auteur remet en question de nombreuses considérations classiques. Parmi les idées véhiculées, on retrouve celles-ci : c’est l’ennui qui est l’opposé du bonheur et non pas la tristesse, l’excès n’est jamais bon (que ce soit le travail ou le temps oisif), le stress n’est pas toujours négatif car il apporte le progrès, le revenu relatif calculé par rapport au temps libre qui vous reste est plus important que le revenu absolu, activité ne signifie pas productivité, l’argent ne constitue pas l’unique moyen de vivre ses rêves, la retraite ne devrait pas être votre finalité.

A noter que malgré le titre, le but n’est pas de réduire le temps de travail à 4 heures. Il s’agit d’un titre marketing choisi suite à des tests de performance. La démarche qui importe est d’identifier les 20 % de votre temps qui ont permis de générer 80 % de votre productivité, pour mieux éliminer les 20 % de productivité qui occupent 80 % de votre temps. Le livre détaille la mise en pratique de cette approche. De quoi booster votre motivation pour opérer des changements.

En véritable guide pratique, « La semaine de 4 heures » avance de multiples conseils afin de parvenir à une meilleure vie. L’auteur préconise par exemple d’alterner les périodes d’activités et les périodes de repos. Il ajoute qu’il est préférable de prioriser les activités qui vous enthousiasment, plutôt que ce que vous voulez. De même, il ne faut pas avoir peur de vous tromper, ni chercher à réparer vos faiblesses, mais tout miser sur vos forces. En termes d’opportunité d’activité, l’auteur encourage à se tourner vers le télétravail. Le livre est illustré de nombreuses applications pratiques.

Cet article a été publié par Heros. 33 lectures