Des étudiants remportent un concours de poêles à bois

Taylor Myers, un étudiant en doctorat de science du feu de l’université de Maryland, aux Etats-Unis, et son protégé Ryan Fisher, développent actuellement un prototype de poêle à bois. Cela fait maintenant environ 2 ans qu’ils travaillent sur ce projet auquel les professionnels de l’industrie des poêles à bois et les organisateurs de concours d’innovations technologiques s’intéressent aujourd’hui de plus en plus.
Récemment, Taylor Myers a présenté son concept de poêle à bois à un jury de juges lors d’un concours à Las Vegas. L’entreprise de Taylor et son collaborateur, MF Fire, ont remporté la deuxième place et s’inscrivent ainsi dans une longue lignée de récompenses attribuées à des poêles à bois. Un peu plus tôt cette année, Taylor Myers et Ryan Fisher ont remporté 25 000$ lors d’un autre concours, ont terminé finalistes d’une autre et ont remporté une bourse de la part d’un organisme du Maryland encourageant les innovations.
« C’est une expérience très étrange mais en même temps palpitante », confie Taylor Myers. « Je suis content de voir que des gens s’intéressent vraiment à mon travail ; c’est quelque chose que je ne connaissais pas avant de m’intéresser à ce sujet. Je l’ai trouvé passionnant, et apparemment d’autres personnes aussi. »
L’ébauche de ce nouveau concept de poêle à bois a commencé à se former dans la tête de l’étudiant il y a environ deux ans, lorsqu’un de ses professeurs, Stanislav Stoliarov, a entendu parler d’un concours de poêles à bois. Taylor Myers a rejoint l’équipe de participants, appelée Team Mucilber, et en est devenu le chef. « Et maintenant, nous avons une entreprise », sourit-il.

Un poêle à bois pour un chauffage écologique

En novembre, Taylor Myers et ses collaborateurs ont présenté leur premier prototype de chauffage à bois devant le jury du Wood Stove Decathlon. Organisé par the Alliance for Green Heat (« alliance pour un chauffage écologique »), l’événement avait pour but de déterminer si une des équipes participantes pouvait proposer un produit qui respecte un certain nombre de régulations imposées par l’agence américaine de protection de l’environnement. L’équipe Mucilber était alors la seule équipe d’étudiants  face à des entreprises implantées dans l’industrie des poêles à bois depuis des décennies.
Cependant, les jeunes inventeurs ont su surprendre les sceptiques et surtout les juges de la compétition, à tel point qu’ils ont remporté la première place dans la catégorie des émissions de particules. Les taux d’émission étaient beaucoup plus faibles que ceux des poêles à bois des équipes concurrentes. Taylor Myers a même reconnu que les résultats avaient interloqués son équipe, la team Mucilber, parce qu’ils n’avaient jamais pu mesurer les taux d’émissions, faute de matériel.
Aux Etats-Unis, environ 10 millions de personnes utilisent des poêles à bois et 220 000 sont vendus en moyenne chaque année. Taylor Myers veut élargir ce marché et améliorer la qualité des poêles à bois existant. Cependant, pour lui, percer sur le marché en changer l’état d’esprit des gens est le plus grand défi à relever.

En France, si vous choisissez d’installer un poêle en bois dans votre domicile, vous pourrez profiter de la prime Eco Energie d’Auchan.  Vous en apprendrez plus sur les travaux pris en charge par Auchan d’un poêle en bois.

Cet article a été publié par vinoobg. 50 lectures