Les différentes méthodes de traitement métallique

Les différents méthodes de traitement métallique sont fonction de la zone à traiter soit qu’elle est interne ou en surface.

Les méthodes de traitement métallique font appels aux sciences appliquées qui donnent de réels résultats concluants. Comme procédé de surface il y a la cémentation ou nitruration, le trempage, le brunissage,… Le trempage est une des techniques premièrement utilisées par les hommes. Au début elle permettait au forgeron de fabriquer des épées et divers ustensiles utiles au quotidien. Le brunissage résulte au fait de 4 à 5 trempages qui confèrent au métal sa couleur brune.

Le brunissage

Le brunissage permet d’avoir une finition sans dépôt, qui n’altère pas la dimension et qui a l’avantage d’être anticorrosive. La nitruration et la cémentation sont des procédés thermochimiques des surfaces métalliques qui permettent l’amélioration des propriétés qu’on appelle tribologique : résistance au frottement, résistance à l’usure, limitation du grippage, … La nitruration et cémentation ont le mérite de ne pas déformer le métal traité car ils sont appliqués à basse température pas comme les techniques de trempage ou de brunissage.

Pour les techniques de traitement interne sans être exhaustive on peut citer par exemple le fibrage qui est une technique qui permet de rendre le métal plus souple et en même temps plus solide en faisant en sorte que les éléments constitutifs du métal s’alignent entre eux. Ce sont d’ailleurs les principales méthodes pratiquées par les professionnels de chez www.atnepoxy.fr. Certaines de ces méthodes existent depuis très longtemps alors que d’autre n’existent seulement que depuis quelques centaines d’années. C’est durant la période de la révolution industrielle que cela à commencer à prendre de l’envol.

Cet article a été publié par askimet. 33 lectures