Thèmes WordPress, Gratuit ou Premium ?

Après avoir téléchargé WordPress, soit environ 10 minutes, vient rapidement la question de la personnalisation de son site WordPress. Cela passe soit par l’ajout de fonctionnalités, soit par un nouveau thème, si ce n’est pas les deux en même temps.

Le thème étant l’élément le plus visible d’un site, il y a de forte chance que vous décidiez de passer un peu de temps à trouver le thème qui corresponda à vos attentes.

Si vous découvrez l’environnement WordPress, vous serez peut-être surpris de découvrir que le monde des thèmes se divisent en deux parties. D’un côté nous avons les thèmes Gratuit, de l’autre, les thèmes payant.

WordPress est le parfait exemple qu’un travail Open Source et distribué gratuitement peut-être un outil de grande qualité. Alors pourquoi en serait-il autrement pour les thèmes WordPress ? Il suffit de se diriger vers les thèmes gratuits, et le problème est résolu ?

Les choses ne sont pas si simple, il va vous falloir être vigileant, et bien définir vos attentes avant de commencer vos recherches. Notez que ce conseil est aussi bien applicable pour les thèmes WordPress gratuit ou premium.

Ne cédez pas aux sirènes d’un design bien pensé, il doit avant tout refléter l’image que vous souhaitez pour votre entreprise, pas l’inverse.

S’il existe des thèmes WordPress gratuit de qualité comme le fameux thème fondation, il vous faudra souvent des talents plus ou moins important de graphiste et de programmation. Pourquoi ? Car les thèmes Open Source accessibles gratuitement son avant tout des frameworks, servant de base à la conception d’un thème graphiquement et fonctionnellement plus poussé. Cela parrait logique si l’on se dit que pour fédérer autours d’un projet de thème WordPress libre et gratuitement mis à disposition, alors il va falloir être le plus large possible pour être le plus fédérateur possible.

Une fois sorti des sentiers du thème gratuit du type framework, les thèmes WordPress gratuit souffrent de deux problèmes bien souvent récurrents :

  • Une qualité dans le graphisme et l’ergonomie très pauvre,
  • La présence encore trop régulière de code PHP encrypté dans les fichiers sources du thème.

Si autant le premier point est discutable car les goûts et les couleurs… nous savons tous ce que c’est. Mais autant le deuxième point est bien plus problèmatique, et ceci pour deux choses :

  • Non respect de la licence GPLv2 qui couvre tous les plugins WordPress,
  • Risque énorme pour votre site.

Dites-vous bien que s’il existe du code encrypté dans le thème que vous venez de vous procurrez, c’est certainement pas uniquement fait pour vous empêcher de retirer les liens en bas de page.

Si un thème gratuit vous plait, la toute première chose à faire est de vous assurer que celui-ci ne contienne aucune partie encryptée.

Concernant les thèmes WordPress premium, sachez que l’unique chose qui le distingue d’un thème WordPress gratuit est son coût d’acquisition, si vous souhaitez l’acheter.

Cela ne vous donne pas le droit d’utiliser le thème, mais d’avoir accès au support offert par le concepteur de ce thème. En fait, un thème premium payant peut très bien ne pas être payant… Mais attention à qui vous procure ce thème, vous risqueriez encore plus qu’en vous procurrant un thème gratuit. À vos risques et périles, mais en toute légalité. En effet, les thèmes sont également couvert par la licence GPL, que cela plaise ou non à son concepteur.

Si le prix est donc ce qui distingue en premier lieu un thème gratuit d’un thème premium, il existe également un deuxième point très important. Vers qui se diriger pour ne pas tomber dans la même problématique de sécurité qu’avec un thème gratuit ?

S’il est vrai qu’aucun fournisseur de thème pourra vous garantir à 100% que son thème ne contient pas de faille, deux facteurs vont nous aider à en diminuer le risque :

  • Plus de la moitié des sites de ventes de thèmes WordPress commercialisent leurs propres thèmes. Ainsi, ils gardent la main sur l’ensemble. Une faille de sécurité énorme dans un thème, et ce serait une très mauvaise publicité pour l’ensemble de toute la plateforme, mais aussi des rentrées d’argent.
  • L’autre moitié est en fait tenu par un acteur qui lui a décidé de faire du Marketplace. Pour faire simple, il met son site, avec toutes ses fonctionnalités, à disposition des développeurs qui souhaitent vendre leurs œuvres. Si une faille de sécurité, intentionnelle ou non, se retrouvait dans un thème, alors ses ventes s’écroulerait.

Vous l’aurez compris, si l’on souhaite gagner de l’argent en vendant un thème, le cheval de troie ou la faille de sécurité intentionnelle ne sont souvent pas la meilleure publicité qu’il existe.

En outre, la concurrence est archarnée dans ce monde du thème WordPress, stimulant toujours un peu plus la créativité des développeurs WordPress aussi bien sur le design que sur la partie fonctionnelle.

Vous l’aurez compris, il n’y a pas une réponse à la question de savoir s’il vaut mieux se procurer un thème WordPress gratuit ou payant. Tout dépend de vous, vos compétences, et ce qui conviendra le plus à votre besoin.

Cet article a été publié par insidedaweb. 73 lectures