Construire un terrain de tennis chez soi : quelles conditions ?

terrain-tennis

Le choix du revêtement pour réaliser un terrain de tennis à domicile

De nombreux critères entrent en ligne de compte dans la construction d’un court de tennis pour les particuliers et les collectivités. En effet, il s’agit d’un projet relativement lourd, dont le coût et les contraintes peuvent grandement varier.

Selon le revêtement choisi, le résultat n’est pas le même et l’ampleur des travaux peut varier. On notera par exemple que la plupart des construction de terrain de tennis sont fait de béton poreux. Ce matériau s’adapte bien en extérieur car on peut jouer rapidement après une averse.

Pour une pratique de jeu plus confortable, on peut aussi opter pour la résine synthétique. Imperméable, cette matière accélère le jeu grâce à une surface plane. D’ailleurs, cette matière lisse empêche les faux rebonds. Elle permet également des déplacements en silence.

Le gazon est aussi une solution intéressante, dans le sens où les muscles et surtout les articulations sont soumises à moins de tension que sur les deux autres surfaces.

Les contraintes techniques à la pose de chaque type de revêtement

Court de tennis

Le béton poreux est solide et n’implique pas de déplacement d’engins de chantier trop importants. Cependant, les travaux passent par un certain nombre d’étapes relativement techniques, entre fondations, composition du terrain et finitions (mise en place d’une couche d’isolation, coulage et talochage du béton, lissage…).
De surcroît, avant de peindre et de faire les finitions du terrain, un délai de séchage de 15 jours est nécessaire.

Pour la résine, la pose est plus compliqué car impose des engins de chantiers encombrants. Il faut donc notamment penser à laisser un accès libre pour les engins.

Enfin, le gazon synthétique est sans aucun doute, le revêtement le plus simple à installer chez soi. Aucun engin lourd n’est nécessaire et de plus, l’entretien quotidien est nul.

Quelques obligations à respecter

Des questions se posent inévitablement au moment de réaliser un projet à son domicile.

Si le permis de construire n’est nécessaire que pour les gros ouvrages, la déclaration de travaux est nécessaire pour les projets dont la superficie dépasse 2 m².

Des plans et une procédure complète sont nécessaires pour avoir la permission de réaliser le projet.

Cet article a été publié par Mimi. 1 714 lectures