Soignez vous naturellement

  • Temps de lecture :3 min de lecture

L’herboristerie s’aligne parmi les disciplines thérapeutiques de la médecine douce garantissant des traitements satisfaisants.

Faire confiance aux pouvoirs guérisseurs de la nature

Les êtres vivants puisent dans la nature les ressources leur permettant de s’épanouir et de conserver la vie. La nature propose également les remèdes à toutes les maladies qui nuisent à la qualité de vie de l’homme. L’herboristerie est née de ces théories simplistes mais significatives. La discipline se sert des principes actifs des plantes pour la prévention et le traitement de différentes sortes de maladies. Les découvertes accomplies dans le domaine, de l’Antiquité à nos jours, permettent une avancée non négligeable dans le maintien de la santé et de la longévité.

Une discipline en passe de disparaître

Depuis 1941, les herboristes ne sont plus considérés comme des professionnels de la santé en France. Cela n’engendre toutefois pas un rejet total des principes de base de l’herboristerie. En réalité, les phytothérapeutes qui pratiquent la phytothérapie et les naturopathes prennent la relève dans la perpétuation et la mise en pratique de cette thérapie traditionnelle. Bien évidemment, les changements opérés du point de vue de l’assise théorique de la discipline sont plus ou moins significatives. Des établissements comme l’Association pour le renouveau de l’herboristerie ou Flora Medicina œuvrent d’arrache-pied afin que le métier d’herboriste perdure au fil du temps.

Halte à l’automédication

L’herboristerie est foncièrement thérapeutique. Elle vise la prévention et le traitement de maladies. Utilisées à mauvaise escient, les plantes deviennent toxiques pour l’organisme. Leur mode de récolte s’effectue en effet dans le respect de critères précis. Le mode d’extraction des principes actifs est différent d’une plante à une autre. La partie utilisée pour une seule et même plante dépend entièrement de la nature de la maladie à combattre. La durée du traitement est fonction de la gravité du trouble. Il en est de même pour les doses. Afin d’éviter les complications irréversibles, la consultation d’un herboriste qualifié est un préalable aux traitements par les plantes.

Découvrez plus d’informations sur le site : http://www.ormenis.com/