Quelles sont les différentes phases de l’accouchement ?

Moment très attendue en fin de grossesse, l’accouchement comporte 3 phases :

La phase préparatoire

Les contractions durent de 10 à 20 secondes et surviennent toutes les 15 à 30 minutes. Le col de l’utérus se raccourcit d’abord et s’efface ensuite. A ce stade, vous êtes encore chez vous et votre bébé est toujours protégé par le liquide amniotique. Vous avez tout le temps de vous préparer tranquillement pour votre départ.

La dilatation

  • Généralement, vous partez pour la maternité quand les contractions sont régulières et se succèdent toutes les 5 ou 10 minutes. Elles durent alors de 20 à 50 secondes.
  • Quand le col est effacé, les contractions s’intensifient et se rapprochent. La tête de votre bébé appuie plus fortement sur le col de l’utérus et peut provoquer la rupture de la poche des eaux. Vous vous en rendez compte en sentant l’eau s’écouler. Si la poche des eaux ne s’est pas rompue avant votre arrivée à la maternité, la sage-femme peut décider de le faire elle-même pour accélérer la naissance.
  • Les contractions s’intensifient et deviennent plus efficaces. Elles durent maintenant entre 50 et 60 secondes et se produisent toutes les trois minutes.
  • Il est difficile d’apprécier la durée de la période de dilatation. Lorsqu’il s’agit d’un premier bébé, on parle souvent d’une dilatation d’un centimètre par heure. Mais certains cols se détendent plus facilement et le travail est plus rapide.

L’expulsion

  • C’est la phase la plus courte qui peut aller d’une trentaine de minutes à une heure. Les contractions, plus fortes et plus rapprochées, surviennent toutes les 2 minutes et durent 60 secondes. La tête et le corps de votre bébé s’engagent dans les voies génitales. Pendant sa progression, votre bébé a plusieurs obstacles à franchir: le col de l’utérus, le bassin osseux, le bassin mou et le périnée.
  • Quand la dilatation est complète, l’utérus et le vagin ne forment plus qu’un tube d’une dizaine de centimètres de diamètre. Votre bébé aborde alors le détroit supérieur: l’entrée du bassin osseux. Il pivote sa tête pour trouver le meilleur passage. Poussé par de fortes contractions, il progresse ensuite vers le bassin inférieur tout en appuyant son menton contre sa poitrine. Il présente ainsi le plus petit diamètre de sa tête. En tournant sur lui-même, il arrive enfin aux muscles du périnée, ou bassin mou. C’est le dernier obstacle. On vous demandera de participer et de fournir de gros efforts de poussée pour accompagner les contractions. Les muscles vont se détendre à l’extrême pour lui ouvrir le passage. Parfois une peite incision de la vulve, l’épisiotomie, est faite pour l’aider à naître.
  • Dès que la tête de votre bébé apparaît, les mains expertes de la sage-femme ou de votre médecin la soutiennent et aident les épaules et le reste du corps à passer. Coupé de son monde, il découvre l’air libre, la nécessité de respirer, le froid, la lumière et la douceur de votre peau.