4 juillet 1776 : jour de fête nationale américaine

fete nationale des usa le 4 juillet 1776

Les festivités du 4 juillet 2017 aux États-Unis approchent à grands pas. Que s’est-il passé ce 4 juillet 1776 pour qu’il devienne l’un des jours les plus importants pour les Américains ? Pourquoi parle-t-on de jour d’indépendance à cette occasion ? Le blog Hello la Floride revient sur un jour de fête pas comme les autres aux USA et vous invite à découvrir les festivités 2017.

Une fête nationale depuis 1941

Le 4 juillet, également connu sous le nom de Jour de l’Indépendance a été une fête fédérale aux États-Unis depuis 1941. Mais la tradition des célébrations de la Fête de l’Indépendance remonte au 18ème siècle et à la Révolution américaine.

De 1776 à nos jours, le 4 juillet a été célébré comme la naissance de l’indépendance américaine. Elle rime avec des festivités allant des feux d’artifice, des défilés et des concerts à des rassemblements familiaux et des barbecues plus décontractés.

Les étapes qui ont conduit au 4 juillet 1776

La guerre de sept ans (1756 – 1763)

Notons qu’il s’agit de l’antichambre de la future indépendance américaine ou autrement dit du premier conflit d’envergure mondiale. Il va voir s’opposer la France et la Grande Bretagne ainsi que leurs alliés respectifs sur plusieurs continents. L’enjeu de ce conflit du XVIII ème siècle porte, entre les deux pays, sur l’occupation du continent nord-américain. Dès 1963, la France perd ses deux territoires américains : la Nouvelle France (le Québec actuel) et la Louisiane.

La défiance naissante des colons à l’égard des nouveaux impôts levés par la Grande Bretagne

A l’issue de cette guerre de sept ans, la couronne britannique est accablée financièrement. En conséquence, elle doit renflouer impérativement ses caisses. Pour ce faire, elle choisit de lever de nouveaux impôts en particulier sur le nouveau continent. Les colons décident de refuser ces nouveaux impôts et défient ainsi le gouvernement de George III.  Naissent des mouvements hostiles au vieux continent avec des incidents majeurs comme le Tea Party. Par ailleurs, la philosophie des Lumières, née en France s’étend en Europe et les idées de liberté et d’humanisme atteignent également le nouveau continent.

Les 13 colonies sont en route pour l’indépendance du 4 juillet des Etats Unis d’Amérique

Par la suite, fermement décidés à prendre leur autonomie, les 13 colonies d’Amérique ne reviendront pas en arrière. Progressivement on parle d’indépendance. Un comité de 5 membres, dont le futur second Président américain John Adams, rédige un texte qui va conduire à l’indépendance du 4 juillet 1776.  La guerre révolutionnaire contre la Grande Bretagne démarre dès avril 1775 et au fil des mois une hostilité croissante s’installe à l’égard de ce pouvoir.

Extrait de la déclaration d’indépendance en date du 4 juillet 1776.

La déclaration d’indépendance des 13 colonies d’Amérique en 2 dates clés

Le 2 juillet 1776

De fait, le congrès continental vote en faveur de la résolution d’indépendance proposée par Richard Henri Lee dans un vote à l’unanimité (la délégation de New York s’est abstenue, mais a voté plus tard).

D’ailleurs, ce jour-là, John Adams a écrit à sa femme Abigail :

« le 2 juillet sera célébré, par les générations futures, comme une grande fête anniversaire » et que cette célébration devrait inclure « des parades, des jeux, du sport, des coups de canons, des sons de cloche, des feux de joie et des illuminations d’une extrémité de ce continent à l’autre. « 

Le 4 juillet 1776

En définitive, c’est la date à laquelle le congrès continental adopta formellement la déclaration d’indépendance. Elle fut écrite écrite en grande partie par Jefferson. En effet, même si le vote avait eu lieu le 2, le 4 juillet 1776 est devenu le jour qui célèbre la naissance de l’indépendance américaine.

Vous avez apprécié ce récit ? Découvrez l’ensemble des fêtes américaines sur notre blog.