100% énergies renouvelables en 2050 ? Negawatt enfonce le clou !

Tout récemment, on s’est demandé si le pic de consommation électrique lié notamment à la « vague de froid » ne risquait pas de mettre en lumière la fondamentale inadéquation, selon certains, entre le mix énergétique français et les pics de demande d’énergie, notamment en hiver.

Le mix énergétique français et le nucléaire sur la sellette ?

Plus généralement, l’énergie nucléaire, si elle a été une réponse à des conflits géopolitiques à une époque, est aujourd’hui fortement décriée. Elle est une énergie particulièrement chère et sanitairement dangereuse. Sans parler de ses impacts écologiques désastreux à long terme ! Cette énergie constitue 75% de notre mix énergétique, ce qu’aucun autre pays, ne cautionnerait actuellement. Mettre à tel point tous ses œufs dans le même papier n’est-il pas déraisonnable ? Chacun se fera son idée là-dessus… Notamment lors de la COP 21 et la transition énergétique, la France a théoriquement lancé le développement des énergies renouvelables. Mais, dans les faits, il n’en est rien, tant la situation avance lentement…

Un projet d’énergies 100% renouvelables, on en reparle !

L’association Négawatt n’en est pas à son coup d’essai, elle milite depuis un certain temps pour l’abandon de l’atome et des énergies fossiles dans le mix énergétique français pour ne s’en remettre qu’aux énergies renouvelables, de manière aussi diversifiée que possible (énergie solaire, éolien terrestre comme éolien en mer, biomasse, bois, hydroélectricité, marées…) et ça marche ! En effet, l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’énergie) a récemment fait ce constat également ! Dans un article d’aujourd’hui, l’association Negawatt réitère et réactualise son scenario 100% énergies renouvelables. « Il est urgent d’y passer et tout est encore possible ! »

Cet article a été publié par pierre. 37 lectures