La récolte des graines fin d’été / automne

graines de radis

Le cycle vital d’une plante est tel qu’elle laisse toujours des graines derrière elle. Même une annuelle se préoccupe naturellement de sa multiplication. Bien que certaines d’entre elles soient plus efficacement multipliées par bouture ou un autre moyen… Dans les plantes de nos jardins et potagers, on retrouve toujours des graines en fin de floraison lorsque la plante s’assèche sauf dans le cas où « l’on coupe toujours ce qui dépasse » et ne laisse jamais le temps à aucune plante de grainer. Ce qui est bien dommage…

Un procédé évident !

Souvent en été ou à l’automne, les fleurs, légumes et fruits dans le jardin, pour ceux semés au printemps et cultivés dans l’année produisent des graines sous différentes formes. Récolter soi-même ses graines est un procédé écologique, économique et finalement complètement logique. Logique parce que ça se fait depuis des siècles, les espèces et variétés de plantes ont toujours été hybridées et améliorées de cette façon, pour une sélection humaine des meilleures plantes. Économique parce que l’habitude actuelle est de laisser mourir les plantes sans récupérer de graines et les avoir multiplié ; chaque année, il faut dons racheter un stock de graines pour son potager ou son jardin ! Quelques dizaines d’euros voire centaines d’euros gagnés !

Écologique pour différentes raisons !

  • Si tout le monde le faisait, la demande internationale baisserait et les grands semenciers seraient obligés de revoir leur copie, ce qui générerait nettement moins de pollution !

  • Le gaspillage serait nettement moindre dans les jardins et potagers.

  • Si l’on récupère année après année les graines de son jardin potager et que l’on ne sélectionne que les meilleures, non seulement les graines seront à l’origine de plants nettement plus robustes , mieux immunisés contre les maladies et habitués aux pluies et températures locales mais leur production florale et fruitière offrira un rendement nettement meilleur ! De meilleurs fruits en meilleure santé, au meilleur goût et de meilleure qualité !

Le gain ne sera donc pas considérable mais tant la démarche de principe que la réalité éconologique seront vite récompensées !

Cet article a été publié par pierre. 14 lectures