Missions de combat aérien dans un simulateur F-16 au « FightersAcademy »

Simulateur de vol falcon f-16

« FightersAcademy » ouvert pour tout le monde et surtout pour ceux qui cherchent à expérimenter des simulations de combats aériens. C’est une activité ludique nouvelle en France, car il utilise des simulateurs de vol F-16Fighting Falcon.

 

Simulateur de vol falcon f-16

Simulateur de vol Falcon F-16 par FightersAcademy Lyon et Aix-en-Provence

C’est tout nouveau et c’est pour le grand public âgé de plus de 14 ans. Le concept est unique en France et offre des opportunités de vivre des vols aériens dans des F-16. Le concept est simple, reproduire exactement ce qui se passe à l’intérieur et à l’extérieur lors d’un vol à bord d’un avion de chasse Falcon.

Chaque mission implique donc une concentration du pilote, car la vitesse de navigation est de 800km/h. La vue de 180°, depuis le simulateur de vol Falcon, immerge complètement le joueur dans une réalité virtuelle. La projection des scénarios est accompagnée des effets sonores et autres effets spéciaux, ce qui augmente la réalité de la simulation. Des missions sont à accomplir pour faire partie des élites de la « FightersAcademy » : des missions de vols de reconnaissance, des voltiges de toutes sortes, des ravitaillements et surtout de remporter les combats aériens.

 

Pour ce faire, le pilote sera installé dans un cockpit de taille réelle avec tous les éléments de pilotage d’un vrai F-16. Les deux simulateurs de vol Falcon de « FightersAcademy » sont programmés pour mener ensemble des missions, mais aussi pour une bataille aérienne en duel. Après quelques minutes d’apprentissage avec l’instructeur, c’est le moment de décoller à bord des falcons F-16, de remplir les différentes missions et de remporter la victoire.

Des simulations de combat dans les avions de chasse les plus utilisés, une activité hors du commun, désormais possible à « FightersAcademy », 26 rue Emile Decoprs, Villeurbanne, près de Lyon.

http://www.fighters-academy.com/fr/

Cet article a été publié par Aviasim. 35 lectures