Dépôt de bilan

Le dépôt de bilan est toujours un acte traumatisant dans la vie professionnelle d’un commerçant ou artisan. Cela voudra dire que votre entreprise n’est plus viable et qu’il faut savoir arrêter.

L’entreprise se comprend au travers de sa comptabilité.

Elle vit au travers de ses colonnes débit-crédit. Egalement les mots comme passif et actif seront employés très souvent. Quand une entreprise a du déficit, c’est bien souvent le dépôt de bilan. Que votre entreprise soit individuelle ou une société, c’est toujours un acte difficile à assumer. Il faut savoir s’en sortir le mieux possible pour pouvoir rebondir ensuite. Qui dit dépôt de bilan dit aussi cessation de paiement. Il y a plusieurs étapes à franchir et il convient bien souvent de se faire aider par une personne compétente, un comptable, un avocat par exemple.

Un dépôt de bilan c’est un acte réfléchi mais pas forcément la fin de l’entreprise.

Tout d’abord, il y a plusieurs étapes à respecter et vous pourrez peut-être éviter ce terrible dépôt de bilan. Le tribunal saisi sera en mesure de vous proposer une période d’observation. En effet, la crise, le manque de clients, les aléas de la vie, tout ceci peuvent être occasionnels. Dans ce cas, une période d’observation puis une période de redressement peuvent venir améliorer votre trésorerie. Tout ceci est un cheminement qui demande réflexion et surtout d’avoir foi en l’avenir. C’est pour cela aussi qu’il est important de se faire aider devant un tribunal de commerce. Passé ces délais, vous pourrez avoir surmonté la période difficile et repartir d’un nouvel essor.

Dans tous les cas, une priorité s’impose: il faut savoir préserver son capital personnel.

Si cela est fait, les conséquences moins traumatisantes pour vous bien sûr et votre famille. Si le dépôt de bilan est confirmé au bout de la période d’observation, la cessation de paiement sera prononcé. Ensuite viendra le moment de la partie judiciaire. Les dettes seront à honorer, certaines en priorité et un mandataire judiciaire prendra en charge votre bilan. A lui de régler les créances suivant un ordre bien établi. Certaines ne seront jamais réglées bien sûr, les priorités étant l’Etat, les banques et les organismes sociaux. Viendront ensuite les salaires et pour finir les fournisseurs de l’entreprise.

Un dépôt de bilan est un moment difficile. C’est parfois un bien pour pouvoir repartir d’un bon pied et ne pas s’enliser dans une entreprise qui n’est plus viable.

Cet article a été publié par Heros. 46 lectures