Prendre des bonnes décisions

L’auteur Richard Wiseman psychologue est l’auteur d’un ouvrage intitulé « 59 secondes pour prendre les bonnes décisions« . Le titre est déjà annonciateur d’une multitude de conseils insoupçonnés jusqu’alors. Voilà un défi tentant qui concerne de nombreux domaines dans la vie de chaque jour, les difficultés rencontrées ou nos hésitations pour prendre nos décisions. L’auteur nous pose la question d’emblée : comment vous y prendriez-vous ? Capable ou non sans regret ensuite ? Nous imaginons le bonheur auprès d’un homme que nous idéalisons ou bien la reconnaissance dans un travail espéré se sentir vivre et utile tout simplement. Le rêve représente un moyen d’évasion si furtif qu’une fois envolé le souci reprend sa place. L’écrivain nous fait prendre conscience que certains gestes démonstratifs ou de petites attentions nous apportent des moments de bonheur. Ce sentiment vient à influencer notre réussite effaçant les nombreux points d’interrogation. Richard Wiseman aborde des sujets que parfois on ignore comment les interpréter. Il les décortique clairement et nous fait prendre conscience que nous pouvons éviter de nous infliger des tourments. Nous partageons souvent nos problèmes avec des personnes de notre entourage afin de nous rassurer mais nous retenons ce que nous espérions entendre en étant sourds aux explications négatives. Il nous démontre également que de transcrire avec réalisme ses envies afin d’être heureux provoque un certain bonheur. Notre état d’esprit se lit sur notre visage, il exprime le contentement par un sourire. Un instant de mécontentement et les sourcils se froncent, les lèvres se pincent en conclusion la figure ne peut cacher les sentiments ressentis. L’auteur nous apporte ses lumières sur le sujet de la persuasion. Il est inutile de faire miroiter une « médaille en chocolat » pour stimuler une personne à effectuer un travail quelconque. Sa propre motivation à réussir représentera sa meilleure récompense personnelle. Au cours d’un entretien d’embauche il faut être circonspect et ne pas hésiter à glisser quelques uns de vos petits défauts au début du dialogue et ensuite aborder modestement vos qualités, vos connaissances sans trop vous étendre afin d’éviter un sentiment de supériorité vis à vis d’un éventuel employeur. Ce livre est attachant dès les premières pages, il vient bouleverser quelques unes de nos idées si bien enracinées et il nous remet en question.

PS: Découvrez Claire qui s’est fait repérée par un psychiatre connu et un auteur célèbre grâce à son blog qui l’a créé suite à son inscription à la formation Blogueur Pro.

Cet article a été publié par Heros. 33 lectures