Construction de maison et rénovation : qu’est-ce que la RT 2012 ?

maison en bois

Lorsque l’on cherche une maison à acheter ou que l’on se renseigne pour la construction d’une maison, on voit souvent marqué ici et là « RT 2005 » ou même « RT 2012 ». Qu’est-ce que cela signifie ?

Etablir et respecter des normes

A différencier du DPE (Diagnostic de Performance Energétique), la RT 2012 est une Réglementation Thermique établie en 2012 mais qui se base sur la réglementation précédente (2005). Cela signifie que tous les bâtiments nouvellement construits doivent respecter les normes de cette réglementation. Cela est devenu une sorte de référentiel, notamment pour les rénovations poussées des maisons. Pour autant, il n’y a pas d’obligations à suivre et les maisons rénovées (mais anciennes) qui l’affichent dans les annonces de vente le font pour l’apport qualitatif de leur annonce et non par obligation.

De quoi parle-t’on ?

Cette réglementation thermique établit des normes à respecter, notamment en termes de consommation énergétique de la maison qui doivent être la plus faible possible. Pour cela, les consommations énergétiques dans leur ensemble ainsi que la production de gaz à effet de Serre doivent être réduite. Les énergies renouvelables, dites nouvelles, doivent être utilisées et encouragées contribuant ainsi à plus d’indépendance énergétique nationale.

Et concrètement ?

La RT 2012 met clairement l’accent sur la suppression complète des ponts thermiques. L’isolation extérieure se doit donc d’être assez performante pour éviter leur prolifération (responsables de 30% à 40% de déperdition de chaleur dans le bâtiment)… Les maisons nouvellement construites doivent être très peu perméables à l’air (moins de 0,6 m3/h/m²).

Elle insiste également sur les capacités des maisons à avoir 1/6 des parois vitrées de la maison orientées au Sud permettant de récupérer un maximum de chaleur solaire.

De plus, les maisons nouvelles doivent être équipées d’au moins 1 équipement fonctionnant avec une énergie renouvelable, pour le chauffage ou la création d’ECS (Eau Chaude Sanitaire). Les chaudières complètes au fioul ou au gaz ne sont donc plus installées.

En 2020, il est établit que les maisons nouvelles devront être à énergie positive (produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme) !

 

Cet article a été publié par pierre. 91 lectures