Le sport : ses indications et contre-indications

Les médias en parlent tous les jours ou presque : faire du sport permet de rester en bonne santé quel que soit son âge et ses priorités. Effectivement, le sport est conseillé mais à condition de ne pas abuser ou alors en surveillant rigoureusement les effets sur son organisme. Quels sont les facteurs qui expliquent ces bienfaits sur le corps et sur l’esprit ? Comment prévenir les problèmes cardio-vasculaires ? Début d’explication dans cet article.

Pourquoi pratiquer régulièrement un sport ?

La pratique sportive permet de préserver sa minceur et de prévenir l’obésité, d’oxygéner correctement son cerveau, de se sentir bien tout simplement. Après quelques efforts physiques, des endorphines sont sécrétées par le cerveau ou plus précisément les glandes cérébrales : l’hypothalamus et l’hypophyse. Souvent comparées à la morphine, les endorphines procurent du plaisir et une sensation intense de bien-être. Régulièrement, elles soulagent les maux passagers. L’activité physique pratiquée régulièrement agit comme un antidouleur, un antidépresseur et un anxiolytique. Elle permet de vivre plus longtemps et en meilleure forme. Elle diminue même la mortalité.
Faire du sport altère les risques d’avoir un cancer du sein ou du colon et permet de traiter efficacement certains troubles et maladies comme le diabète, l’hypercholestérolémie, les MPOC (bronchites chroniques, emphysème), l’hypertension artérielle, les maladies cardiaques, l’ostéoporose et l’arthrose. Il existe peu de contre-indications à la pratique d’un sport. Toutefois, il convient de consulter un médecin avant de se lancer. Après 50 ans, il est recommandé de se soumettre à un bilan médical complet.
Quel que soit l’objectif fixé : avoir de l’endurance, augmenter sa masse musculaire, préparer une épreuve d’effort, développer son adresse et sa précision, etc. il existe un sport qui permet de s’améliorer !

Passer une épreuve d’effort : les étapes principales

Selon la définition, l’épreuve d’effortou test d’effort, est un examen physique réalisé sous contrôle médical, et permettant d’analyser l’activité cardiaque via un ECG. Le patient se place sur un vélo ou un tapis roulant. Un effort physique maximum est demandé pour accroître les besoins en oxygène du cœur et détecter une anomalie éventuelle. Toute personne désirant reprendre un sport ou s’entraîner à un haut niveau a intérêt à faire ce test. L’épreuve d’effort permet un diagnostic fiable, évalue les possibilités physiques et dépiste certains dysfonctionnements. Elle peut aider à créer un programme ciblé avant une épreuve sportive demandant un effort intense. Elle mesure plusieurs pics : la fréquence cardiaque maximale, la consommation d’oxygène et le rejet d’acide carbonique.
L’épreuve d’effort est réalisée par un médecin. Un questionnaire sur les antécédents et problèmes de santé puis un examen clinique déterminent les limites à ne pas dépasser au cours du test.
Sachez également qu’il existe des appareils pour contrôler les réactions de son corps notamment si le sport pratiqué est le jogging ou le trail ! Même si vous ne vous préparez pas à une épreuve sportive, il est intéressant de pouvoir surveiller sa fréquence cardiaque sur un cardiofréquencemètre et d’évaluer la distance parcourue sur un podomètre.