Le tapering de la Réserve Fédérale et son impact sur les marchés financiers

La Réserve Fédérale (Fed) a sans doute été l’investisseur clé sur les marchés américains depuis les prémices de la crise économique mondiale, ayant utilisé à souhaits le quantitative easing pour acheter des actifs et stimuler l’économie pendant cette période de crise.

Avec le QE, la Fed a injecté l’équivalent de 85 milliards de dollars d’actifs par mois – ajouté à 40 milliards de dollars de titres adossés à des hypothèques immobilières et de 45 milliards de dollars de bons du Trésor.

Ces titres ont été répercutés dans son bilan. En Septembre 2008, le bilan de la Fed était de 940 millions de dollars. Le 19 décembre 2013, son bilan a atteint un record de 4 008 milliards de dollars.

business-finance-thumb19221005

Alors que l’économie est proche de la reprise, le débat parmi les analystes a récemment concerné la date à laquelle la Fed pourrait commencer son tapering, c’est-à-dire la réduction progressive du rythme de ses achats d’obligations.

Au cours de sa récente intervention au Congrès, Janet Yellen, actuelle vice-présidente de la Réserve Fédérale et favorite à la succession de l’actuel président Ben Bernanke a déjà défendu l’effet positif que cette politique a eu sur le marché de l’immobilier et sur le marché automobile. Cependant, elle a réitéré le fait que le tapering devrait débuter à un moment approprié dans un futur proche.

En ce sens, les analystes ont examiné les dernières données économiques venant des Etats-Unis et les derniers chiffres sont satisfaisants. L’indice ISM manufacturier a augmenté de 57.3 en Novembre 2013 contre 56.4 en Octobre de la même année – toute lecture au-dessus de 50 indiquant une expansion dans ce domaine. Ces données sont au plus haut niveau depuis 2011.

Le marché de l’immobilier semble également se reprendre avec des constructions aux Etats-Unis en hausse de 0.8% en Octobre 2013 à 908.4 milliards de dollars contre 901.2 milliards de dollars le mois précédent.

Les chiffres du chômage sont également en baisse si l’on regarde les dernières données non-agricoles. De plus, l’économie américaine a produit 204,000 nouveaux emplois en Octobre– soit 79,000 de plus qu’attendus. Cependant, parce que chaque bonne nouvelle est prise comme une preuve que le tapering est imminent, l’indice Dow Jones a reculé de 85 points dans les 15 minutes après la publication de ces chiffres.

A l’approche de la période des fêtes et alors que le tapering semble de plus en plus inévitable, il sera intéressant de voir si la confiance dans le renouveau de l’économie américain compensera la peur d’un ralentissement de ce stimulus.

Vue du trading floor d’IG, le courtier en ligne sur CFD. Apprenez comment investir sur les CFD avec le marché des devises.