Immobilier : la résistance thermique dans l’isolation d’une maison

Les pertes caloriques d'une maison

Pas simple cette notion ! Pourtant, aujourd’hui, avec les nouveautés des DPE (Diagnostic de Performance Energétique) et dans l’air du temps, cette question concernant l’acquisition d’une maison, neuve ou ancienne est essentielle. Pour toute vente immobilière, faire faire un DPE de son bien à destination des acquéreurs est obligatoire légalement. Et, du côté des acheteurs, ce DPE est une information (largement décriée tout de même) intéressante, notamment pour évaluer les dépenses possibles en termes de besoin énergétique.

L’isolation comme base d’une maison peu énergivore

Tout le monde vous le dira, avant de penser « mise en place de solutions (de chauffage par exemple) vertes pour sa maison », il est indispensable de penser isolation de celle-ci. En effet, cela ne rime à rien de mettre en place une solution verte ou peu consommatrice (chaudière à condensation par exemple) si votre logement est une véritable passoire énergétique !

On a commencé à penser à ces solutions énergétiques à partir des années 80 – 90. Cela signifie que pour une maison datant d’avant et non rénovée, il y a fort à parier qu’il n’existe aucune isolation !

Il est donc indispensable d’isoler sa maison en plaçant une couche plus ou moins épaisse, selon les cas, de matériaux isolants sur les murs (intérieurs ou extérieurs), le toit (le principal point de déperdition) ou les sols. Une couche protectrice qui permettra de moins voir s’échapper la chaleur produite pour le confort d’habitation de votre maison ! Mais tout cela est affaire de professionnels et se renseigner abondamment est un préalable indispensable pour cela !

La résistance thermique, indice de base d’un calcul de consommation énergétique efficace !

Tous les matériaux utilisés dans la construction d’une maison ont une résistance thermique notée R. Celle-ci note la capacité d’un matériau à empêcher ou non la chaleur de passer… Cette résistance thermique se calcul selon l’équation suivante :

Equation résistance isolation

L’indice e indique l’épaisseur du matériau. Plus il est épais, plus il est normalement résistant. L’indice « lambda » indique la capacité du matériau à conduire ou non la chaleur (conductivité thermique).

Cette résistance thermique indique donc clairement si, à des fins d’isolation de son logement, un matériau est plus capable de réduire la facture énergétique du logement ou non. Lors de la construction ou de la rénovation d’un logement, ces informations seront cruciale pour savoir quel matériau utiliser et comment !

 

Cet article a été publié par pierre. 423 lectures