Le radon, un produit radioactif naturel dans vos maisons ! Attention !

radon

Un article paru vendredi 31/01/2014, dans le journal 20minutes, assure que la source de radioactivité forte ressentie dans la région de Sellafield, dans le nord-ouest de l’Angleterre, n’a rien à voir avec la centrale nucléaire de la région mais cette subite « montée des eaux » est lié, semble-t-il, au radon, naturellement présent sur le site. Mais qu’est-ce que le radon ?

Le radon, gaz naturellement radioactif

Ce gaz se trouve naturellement dans la nature et on ne peut rien y faire. Ce gaz vient principalement des sources minières volcaniques et granitiques, de nos sous-sols, surtout montagneux et anciens (où de l’uranium et du radium auraient pu se dégrader). L’homme ne peut qu’éviter le plus possible de s’y exposer mais il est impossible de complètement limiter cette exposition !

Attention aux travaux miniers !

Les doses habituelles auxquelles l’homme est exposé sont peu significatives. Même si le danger à long terme est réel (mais contre lequel on ne peut rien), notamment dans certaines régions, il n’est pas utile d’y penser en dehors de quelques travaux particuliers, où ce danger doit être pris en compte.

Dans le cas où, par exemple, vous mettez en place une pompe à chaleur géothermique, un puits canadien ou simplement que vous creusez le sol pour mettre en place votre fosse septique ou autre, il sera nécessaire de vous renseigner pour connaître les teneurs en radon du sol sur lequel vous travaillez voire faire des analyses !

La meilleure parade : une ventilation optimale

Dans une maison neuve que vous faites construire ou dans une maison que vous avez récemment acheté et que vous rénovez, il sera indispensable, notamment si elles se trouvent dans des régions naturellement exposées, de mettre en place une ventilation optimale de votre logis ! Même sans la question du radon radioactif, il est indispensable de pouvoir correctement changer l’air de votre maison, pour limiter les excès d’air vicié et d’humidité. Mais la question du radon ajoute clairement une utilité de santé publique à une bonne ventilation. Les ventilations naturelles sont aujourd’hui insuffisantes pour la plupart des habitations, de mieux en mieux isolées. C’est pourquoi penser à une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée, hygro A ou B ou ventilation double-flux) ou à une ventilation mécanique par insufflation (VMI) ou VMP (Ventilation Mécanique Ponctuelle) est souvent un pari gagnant !

Cet article a été publié par pierre. 150 lectures