L’armoire métallique, un élément du style industriel

C’est au milieu du XXe siècle que le style industriel se développe.
Lié au travail dans les usines, l’armoire métallique et les briques apparentes n’avaient, jusque là, rien de glamour. Mais c’est justement dans le contre-pied que se développe la mode. Comme dit une maxime que l’on attribue à Anaxagore de Clazomènes ou à Lavoisier, selon l’opinion de chacun:

Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme

Mais revenons-en au style industriel.

L’armoire métallique, un must-have du style industriel

Très prisée des collectionneurs, on la trouvait il y’a encore quelques années, dans les brocantes, ou dans les ventes aux enchères de meubles devenus inutiles. Provenant de couvents ou de casernes de pompiers désaffectées, l’armoire métallique rouge est l’un des modèle les plus recherchés.

Mais si le côté esprit récup’ est très prisé, il devient de plus en plus compliqué de se fournir du mobilier métallique authentique. Il existe donc de plus en plus de copies, qui font très bien l’affaire. Il vaut tout de même mieux vérifier la solidité du vestiaire, au risque de voir le fond flancher dès le troisième livre ajouté sur les étagères internes!

Il est donc préférable de vérifier les gonds et la qualité du métal utilisé. Même si il est évident qu’une armoire métallique utilisée à des fins de décoration demande moins de résistance qu’une autre, destinée à une caserne, le mobilier pour la maison demande un minimum de qualité. Et il arrive parfois que les vestiaires mis en vente soient trop fins pour supporter une petite charge. Si, lorsqu’on appuie légèrement sur le fond de l’armoire, celle-ci se plie, mieux vaut faire demi-tour! Il est certain que cette dernière ne résistera pas longtemps aux objets qui y seront entreposés.

Cet article a été publié par Fabien. 189 lectures