Une chaine de cinéma gratuite ? Visez Paramount Channel !

La Paramount, vous voyez ce que c’est ? Il s’agit d’une grosse société de cinéma d’Hollywood ! Depuis quelques mois maintenant, cette chaine sévit sur nos ondes sans que l’on l’ait forcément remarqué… Pour autant, cela ressemble bien à une mine d’or !

Tout le cinéma américain sur cette chaîne ?

Non, comme je le disais, seuls les films produits par cette société de production américaine sont disponibles sur cette chaine ! Vous y retrouverez de nombreux films ! Tous les grands réalisateurs (Cecil B. DeMille, Billy Wilder, Fritz Lang, Alfred Hitchcock, George Cukor, John Ford, Sergio Leone, Francis Ford Coppola, Steven Spielberg, David Lynch, Ridley Scott, Martin Scorsese, Tim Burton…) et acteurs ont travaillé un jour ou l’autre avec cette société de production !

Payante ou gratuite ? Selon les opérateurs…

Selon les opérateurs, la chaine est payante ou gratuite. Elle est disponible sur CanalSat, Numéricable, Bouyges de manière payante et gratuite sur SFR ou Free…

La chaine diffuse quasiment uniquement des films en HD depuis septembre 2013 et de 6h à 0h-1h environ tous les jours, selon la durée des films.

Vu que cette chaine est gratuite pour pal mal d’abonnements, il serait dommage de ne pas en profiter, non ?

3 films au hasard que vous retrouverez bientôt sur cette chaine !

Rear Window (Fenêtre sur Cour), 1954

Ce monument du cinéma hollywoodien fait encore froid dans le dos ! La simple scène de la « visite » dans l’appartement du « tueur » est glaçante et un régal pour chaque cinéphile ! Le maître du suspense était presque au sommet de son art et A. Hitchcock se retrouvait alors avec son égérie G. Kelly et J. Stewart (une gloire à cette époque) !

rear window

Braveheart, 1995

Qualifié de film historique, retraçant, de manière romancée, la vie d’un héros de l’indépendance écossaise, ce film est un des premiers films de M. Gibson dont la filmographie actuelle s’est largement allongée. Le caractère particulièrement violent de ce film a été largement décrié et les futurs films de M. Gibson ne se sont pas départis de celle-ci. Pour autant, le souffle épique et presque dantesque de ce film en font un des films majeurs de cette année-là.

braveheart

La guerre des mondes, 2005

Inutile de présenter S. Spielberg et sa filmographie particulièrement généreuse ! En adaptant ce classique de la littérature de fiction (H. G. Wells, 1898), S. Spielberg s’attaque à un monument déjà adapté au cinéma à maintes reprises. Les récompenses pleuvront pour ce film, bien que le film soit souvent « taxé » de « propagande scientologue »…

la guerre des mondes

Cet article a été publié par pierre. 83 lectures