L’imprimante 3D transforme l’armée

Depuis peu, l’impression 3D a fait son entrée dans le domaine de la défense pour la production de pièces qui requièrent de la résistance et de la fiabilité. Vous avez par exemple  les versions de caméras placées sur les tanks et qui doivent tenir contre les chocs. D’ailleurs, l’armée américaine a commencé à l’adopter, car grâce à l’impression 3D, il est possible de réparer une  pièce rare ou indisponible après une opération militaire. Ainsi, la pièce pourra être imprimée sur le champ sans pourtant solliciter une entreprise spécialisée. Certains centres spécialisés de l’armée américaine utilisent également l’impression 3D afin de reproduire des pièces d’avions endommagés. Grâce à cette technique, les coûts de productions vont considérablement diminuer.

Les imprimantes 3D en passe de se rendre indispensables

Dans  le domaine de l’intelligence militaire, l’imprimante 3D est utilisée pour créer des types de cartes alors qu’avant, il fallait de nombreuses semaines pour les réaliser. Grâce à l’impression 3D, l’armée américaine a pu examiner les dégâts causés par l’ouragan Katrina dans les villes.

Ces cartes qui sont créées par heure apparaissent sous forme de petites maquettes représentant les terrains en 3D. Pour reproduire les images, l’imprimante utilise les informations aérospatiales collectées une par une. Cette technique a permis à l’armée de se faire une idée du niveau des affaissements de terrain et l’état dans lequel, les maisons se trouvaient pour savoir quelles  mesures adopter et savoir comment s’y prendre  pour apporter du secours aux sinistrés.

Bientôt indispensables dans l’électronique?

L’imprimante 3D a fait son apparition dans l’électronique grâce à Optomec et Stratasys deux entreprises qui exercent respectivement dans l’impression électronique et le développement technologique. Ces deux entités ont réuni leurs connaissances pour concevoir un dispositif qui facilitera le dépôt d’un matériel conducteur sur une pièce pendant qu’il est imprimé en 3D.  Les deux entreprises envisagent d’ailleurs de concevoir un bolide appelé UAV qui servira à imprimer  une matière conductrice pour remplacer les fils électriques classiques qui sont généralement placés à la suite de l’impression. Cette méthode permettra de rendre la machine  plus légère et plus rapide.

Pour réussir la réalisation de ce projet Optomec a utilisé Aerosol Jet Deposition une technique d’impression 3D qui permet d’imprimer des matériaux électroniques sur une multitude de supports. Avec l’imprimante 3D,  il sera possible de changer le monde.