Déménager un piano à Montréal

Quelle maison ne serait pas magnifiée par la présence imposante d’un piano ? Que vous soyez un virtuose, capable de jouer tout le répertoire de Schumann d’une seule main, sans même jeter un œil au livret ou que vous ayez simplement hérité du piano de votre grand-tante, vous vous accordez pour dire que ce magnifique piano a donné une âme à votre humble demeure, tout semble désormais avoir une saveur délicate et particulière. Aussi l’idée de déménager votre piano vous effraie un peu. Qui saurait en prendre le plus grand soin ? Comment transporte-t-on à Montréal un instrument de musique aussi volumineux et fragile ?

Quels professionnels choisir ?

Commencez d’abord par vous renseigner auprès du magasin où vous avez acheté votre piano: peut-on vous recommander un professionnel du métier? Il existe en effet des sociétés de déménagement spécialisées dans le transport d’instruments de musique. Sachez cependant que la note risque d’être salée. Comptez entre 250$ (pour un piano droit) et 600$. La société de déménagement que vous avait choisi pour déménager vos biens peut refuser de prendre en charge le transport d’un piano. Si cependant elle acceptait, on vous demandera environ 300$. Restez cependant vigilant et par prudence, renseignez-vous sur les polices d’assurance, au cas où votre piano serait malencontreusement endommagé durant son transport.

Transporter un piano

Tout d’abord, veillez bien à ce que votre équipe de déménageurs soit parfaitement équipée de housses capitonnées adaptées, de sangles, de chariots, d’une luge et d’un système de roller. Ainsi parés, s’il s’agit d’un piano à queue, ils commenceront par enlever son couvercle, qu’ils emballeront dans des couvertures. Ensuite la lyre, l’appareil contenant les pédales, sera enlevée et emballée. La prochaine étape consiste à mettre le piano sur le coté sur une planche antidérapante afin de lui enlever ses trois jambes. Le corps du piano sera recouvert de couvertures et attaché à cette même planche. Pour un piano droit, son transport peut sembler plus simple mais demande beaucoup de précaution car son mécanisme interne est plus fragile que celui d’un piano à queue. Il est transporté tel quel, enveloppé dans des couvertures et posé sur un diable.

Mise en place du piano

Arrivé à votre nouveau logement, indiquez à vos déménageurs l’emplacement du piano et assurez-vous qu’ils aient suffisamment de place pour le remonter. Après qu’ils aient terminé, vérifiez que votre piano n’a subi aucun préjudice. Peu après le déménagement, pensez à le faire accorder.