Bien choisir son poêle à bois

Difficile n’est-ce pas de se passer d’un système de chauffage, particulièrement en ces longues périodes hivernales. Et lorsque l’équipement est vétuste et défectueux, il faut penser à le remplacer. Investissez dans un poêle à bois.

poele-bois-varna-noir-porte-verre

Le poêle sera choisi en fonction de son utilisation

Avant de se jeter sur le premier modèle de poêle à bois, il faut d’abord déterminer l’usage auquel l’appareil est destiné. C’est seulement par la suite que l’on pourra définir, la puissance, mais surtout le rendement thermique de l’équipement. Ainsi, de par son inertie et sa capacité tant à diffuser qu’à conserver la chaleur, le poêle de masse remplira parfaitement la fonction de chauffage principale. Qui plus est, cet équipement a une faible consommation en bois. Autrement, si l’appareil fera office de chauffage d’appoint, en complément d’une chaudière à faible rendement, un modèle à bûches conviendrait mieux.

Les autres critères à tenir compte

Toutefois, la sélection d’un poêle à bois ne se résume pas seulement à sa puissance et à son rendement. De nombreux critères seront également à considérer dont notamment la date de construction de la maison. Pour cause, en respect de la norme RT 2012, seuls les modèles étanches comme ceux à granulés sont autorisés pour les nouvelles constructions postérieures à janvier 2013. Par ailleurs, pour son fonctionnement, cet équipement doit-être équipé d’un conduit qui expulse les fumées issues de la carbonisation de son combustible. Privilégiez un poêle équipé d’un système de désenfumage, si possible avec un mode d’évacuation par le bas. Il existe de nombreuses marques de poêles à bois : STUV, MCZ, etc.

Cet article a été publié par norazia. 576 lectures