Le cash déjà dans l’entreprise est la solution aux problèmes de trésorerie

Selon une étude récente portant sur l’état des pratiques de paiement en France, la situation des paiements B2B enregistre des délais de paiement rallongés de 7 jours sur les 12 derniers mois. Cette augmentation de retards de paiement est estimée à 14%. Le manque de trésorerie causant la défaillance d’un débiteur en est  l’explication principale. Dans ce contexte, on estime à 63000 le nombre de faillites et de dépôts de bilan d’ici la fin de l’année en cours.

Apres avoir pris conscience de la gestion de leur stock, de plus en plus d’entreprises, voient en leur poste clients une source de financement immédiate et se concentrent dessus. La première valeur d’une entreprise devient donc son poste clients quant au crédit inter-entreprises il subit une mutation sans précédent.

Structuration et bonne gestion du poste clients sont plus que jamais de rigueur

Lorsque la conjoncture est favorable les entreprises ne sont pas très vigilantes dans la gestion de leur poste client. Elles ne sont pas regardantes envers quelques retards ou impayés étant donné qu’ils ne la mettent pas en péril en restant dommageables. Tandis qu’en période de crise, les défauts de paiements ont un impact immédiat sur l’entreprise en la mettant en danger. En ce sens, la structuration du poste clients devient une réelle nécessité. La structure du poste clients permettra à l’entreprise de surveiller les encours de ses clients, leurs profils, et leurs habitudes de paiement afin de savoir si elle va être payée ou pas. Cette procédure faisant du délai un paramètre essentiel, lui permettra d’être alerté d’éventuels retards de paiement et de déclencher certaines procédures comme la mise en place des relances et procédures de recouvrement. Pour éviter d’avoir recours à ses banquiers pour trouver des solutions de financement, la diminution directe des fonds de roulement peut s’avérer une alternative intéressante qu’elle aura la possibilité de mettre en place en limitant ou en stoppant complètement la livraison voire la fabrication destinée à un mauvais payeur.

Les nouvelles technologies constituent une aide précieuse pour le pilotage du poste clients

Pour arriver aujourd’hui à structurer de façon stratégique son poste clients, il est nécessaire de le gérer, le couvrir et de le financer. Une mise en circulation de l’information au sein des différents services de l’entreprise sera également nécessaire. Grace à la révolution digitale, les directeurs financiers pourront établir la mise en place de  procédures et de comportements nouveaux motivés par la « culture du cash ». Le renforcement de l’efficacité d’outils comme l’assurance-crédit ou encore la totale transparence dans le domaine du crédit management a été possible uniquement grâce aux prouesses des nouvelles technologies. Outre leur grande accessibilité simplement via internet, ils offrent une optimisation et une dématérialisation complète de la chaine financière de l’étape de la facturation jusqu’à l’encaissement tout en assurant un lien avec les différents partenaires financiers de l’entreprise. Face aux incertitudes économiques et de leurs répercussion sur les entreprises, les solutions Cloud du poste clients sont indispensables à une gestion efficace. En plus de générer des valeurs et du cash, elles participent à renvoyer une image de confiance de l’entreprise à ses partenaires financiers et ses fournisseurs, ce qui est toujours un atout considérable dans ce contexte de crise et d’incertitude économique.

Atradius : http://www.atradius.fr/

Cet article a été publié par atradius. 45 lectures