Botox-Like sans injection: antiride nouvelle génération

Un effet Botox anti-rides sans injection, c’est la promesse de la nouvelle gamme STRUCTURELLE de Nopaliane, une marque déjà réputée pour être la référence de l’huile de figue de Barbarie Bio Pure-Nopal.

STRUCTURELLE est un programme complet, un ensemble de quatre soins constitué d’une crème anti-âge jour à effet liftant et raffermissant, d’une crème nuit nourrissante à effet cocoon et de deux sérums ultra-lissants à effet Botox-Like (l’un pour le visage et l’autre, anti-cernes et anti-poches, destiné au traitement du contour des yeux).

L’effet Botox-Like des sérums STRUCTURELLE induit un blocage doux des contractions musculaires superficielles du visage. Efficace dès l’application et sans aucun danger, l’effet Botox-Like se dissipe totalement dans les 24 heures maximum et peut-être renouvelé chaque jour.

Composée d’actifs naturels dernière génération, la ligne STRUCTURELLE constitue une alternative douce aux traitements lourds et invasifs pour lutter contre les effets du temps, de la pollution ou du stress.

Nopaliane, marque déposée à l’Institut National de la Protection Industrielle, une PME innovante née à Montpellier en 2010, s’est imposée sur le marché de la cosmétique naturelle avec son huile de pépins de figue de Barbarie originale Bio Pure-Nopal extra pure et une eu florale de figuier de Barbarie Tonic-Nopal.

Distribués en exclusivité sur le site Internet nopaliane.com, les produits de la marque restent fidèles à leurs engagements initiaux: privilégier les actifs végétaux, refuser les tests sur animaux, limiter ou éviter les suremballages, ne pas vendre du rêve en flacons dorés mais plutôt des cosmétiques authentiques, fiables et performants.

C’est dans cet esprit que la ligne STRUCTURELLE de fabrication 100% française a été conçue avec la seule ambition de l’efficacité.

Soin raffermissant liftant Structurelle de Nopaliane

Soin raffermissant à effet liftant Structurelle

Contact presse: contact@nopaliane.fr

Site Internet: nopaliane.com

 

 

 

 

Cet article a été publié par nopaliane. 245 lectures