Les marchés de l’e-commerce

La globalisation économique a toujours favorisé les échanges commerciaux. C’est dorénavant le consommateur qui va pleinement jouir de la disponibilité de biens et produits de grande consommation. Le développement des réseaux du web a permis aux entreprises d’étaler sans fin leur zone de chalandise et ainsi multiplier leurs ventes. Toutefois l’e-commerce a ses propres règles, la concurrence y est accrue et les moyens marketings sont différents de ceux d’une boutique classique.

Le marketing e commerce

Pour un site internet il est tout à fait primordial d’avoir une bonne visibilité. Or le principal, quasi unique, intermédiaire entre le clavier du futur consommateur et les sites marchands est Google. Augmenter son chiffre d’affaires via internet revient essentiellement à gagner en visibilité sur le célèbre site de recherches web. Le SEO ( Search Engine Optimization ) tente de répondre à cette problématique de présence web à travers des techniques diverses. Les professionnels travaillent sur des paramètres très précis comme par exemple accélerer l’affichage d’une page internet .
Une fois sur le site, le défi consiste à ce que le client concrétise son acte d’achat. Le manque de contact direct avec un représentant de l’enseigne peut être une limite pour le consommateur, chaque détail des pages web du site devant inspirer confiance tout en vendant efficacement les produits ou services offerts. Un équilibre doit être trouvé entre quantité d’informations et lisibilité. Le visiteur peut facilement etre « perdu » dans la foule d’information. Il suffit d’un clic pour quitter un site! !

La gestion e commerce

Une connaissance parfaite de son public permettra un ciblage optimum de la clientèle . Les ERP sont le moyen par lequel les informations sur les clients sont collectées et traitées et sont donc un moyen incontournable à la gestion et prise de décision. Les données qu’elles fournissent apportent une contribution considérable pour l’analyse des marchés et le ciblage de la clientèle. Une gestion e commerce ne peut se passer d’ une étude ERP.

Les tendances du moment :

B2B :
Alibaba.com occupe le sommet du marché B2B chinois et permet la mise en relation de partenaires commerciaux à travers le monde.L‘objectif du site est surtout et avant tout de mettre en relation les commerciaux et ne doit pas s’éloigner de cette mission. C’est un monde complexe dans lequel il faut trouver ses repères et savoir démarcher. Exposer un cahier des charges détaillé aux fournisseurs sélectionnés est une précaution élémentaire, Pour éviter les confusions et possibilité de litiges, il faut veiller à donner un maximum de précisions. Enfin, les petites entreprises ne doivent pas hésiter à utiliser les services d’une société tierce pour effectuer des contrôles qualités ou des audits d’usines.

Les tendances sur le B2C :
Les enjeux actuels de la vente B2C misent sur la multiplication des appareils connectés : smartphones, tablettes, télévisions et montres intelligentes, augmentent le nombre d’achats en ligne, le consommateur étant constamment connecté. Les acteurs ont donc un rôle à jouer pour rester attractif dans la présentation et le contenu de chaque support.

 L’e-commerce est un domaine aux multiples facettes, qui exigera une coordination digne d’un chef-d’orchestre. Les ventes sur le web, étant intimement liées aux nouvelles technologies, exigent un ajustement constant des acteurs du marché, en terme de référencement et de clarté du contenu. La vidéo tend à s’affirmer comme le prochain médium des ventes en ligne.

Cet article a été publié par seloma. 34 lectures