La bannière arc en ciel

L’auteur de ce texte sur le drapeau est un ancien membre de l’association Erasmus de Montpellier ayant participé à plusieurs cortèges homosexuels anglais. Depuis plusieurs mois, il manifeste et rédige des articles sur les signes présents lors de ces manifestations notamment sur les bannières. Il s’intéresse dans cet article principalement à la bannière lesbienne.

  Cela fait de nombreuses semaines que la banderole gaie apparait sur nos télévisions lors des bulletins d’informations télévisés. En effet, depuis l’annonce de la légalisation à propos du « mariage pour tous », plusieurs cortèges pour aider cette cause mais aussi pour la faire invalider se forment dans toute la France. Grands nombres emblèmes bisexuels ont alors gagné en visibilité notamment. C’est pour cela qu’au sein de cette rédaction nous nous attarderons dans un premier temps à la genèse de l’étendard gay enfin concentrerons son sen avant de conclure.

 La bannière homosexuelle existe depuis plusieurs années mais son sens évolue au cours des années. En effet, il est, à son origine, issue de traditions anciennes et communes à de nombreuses cités. Le rainbow flag évoque dans un premier temps la tranquillité, la paix et les différences.

 Mais son principal sens fut détournée dans le but en faire le point de rassemblement d’un groupe bien défini. C’est pour répondre à l’organisation de la Gay Pride organisée à San Francisco le 25 Juin 1978 que le militant politique Gilbert Baker a pris l’initiative de développer le rainbow flag. Néanmoins, le créateur n’a pas voulu expliquer de façon officielle sa provenance. Il se murmure donc actuellement deux provenances bien différentes. La première origine de l’étendard homosexuel résulterait de l’immortelle musique « over the rainbow »et ainsi la divergence des couleurs permettrait de symboliser les différentes races. Finalement, l’autre provenance de cet étendard serait étroitement liée au « drapeau des races » présent dans les campus américains durant les années 60. En effet, cette bannière était à l’époque composée de 5 lignes horizontales colorées.

 A son origine affichait non pas 6 mais bien 8 lignes de couleurs. Les couleurs de l’époque sont respectivement celles-ci de haut en bas : rose, rouge, orange, jaune, vert, turquoise, bleu, violet. Chaque couleur possède son propre sens : le rose exprime la sexualité, le rouge représente la vie, l’orage symbolise la santé, le jaune correspond au soleil, le turquoise est l’équivalent de l’art, le bleu exprime la sérénité et enfin le violet correspond à l’intelligence et à l’espérance. Mais la bannière gay telle que nous le voyons de nos jours n’affiche désormais que 6 couleurs. En effet, le rose et le turquoise ont disparu sur le drapeau arc en ciel. La couleur rose a disparu pour une question industrielle puisqu’à l’époque cette couleur était introuvable de façon industrielle. Finalement, c’est la couleur turquoise qui fut retirée afin de garder un nombre de couleur pair au sein du drapeau.

Pour finir, cette banderole est désormais un emblème fort de la société LGBT c’est-à-dire lesbienne, gay, bisexuelle, homosexuelle et transsexuelle. Les communautés LGBT de tous les pays utilisant ce même emblème, possède désormais une renommée planétaire.

Cet article a été publié par ElmoLeon. 61 lectures