Connaître les organismes spécialisés liés aux études économiques

Les organismes internationaux

Au plan mondial, le groupe d’études des perspectives de développement (DECPG) à pour mission de fournir des informations, des analyses et des conseils sur les tendances globales de l’économie du monde. Les analyses économiques portent naturellement sur une échelle macro économique. La banque mondiale s’intéresse plus particulièrement, aux flux financiers entre les pays et les zones économiques, et à leurs incidences au plan mondial.

Au niveau européen, l’OCDE  publie la revue des études économiques qu’elle réalise. Ces études sont faites au niveau des pays étudiés et au plan macro économique. Tous les pans des économies nationales sont tour à tour passés au crible. Les informations fournies concernent essentiellement les pays européens, mais l’OCDE réalise aussi des études ponctuelles sur tous les pays du monde, ce qui est toujours riche d’enseignements pour les entreprises exportatrices.

Outre l’OCDE, la commission européenne dispose, avec Eurostat, d’une direction générale en charge de l’information statistique au plan communautaire. Ce département, se charge de collecter et d’harmoniser les données émises par les organismes de statistiques nationaux.

Les résultats des études économiques de la banque mondiale, de l’OCDE et d’Eurostat, sont naturellement accessibles gratuitement à tous.

Les organismes nationaux

En France l’INSEE est le grand pourvoyeur d’informations nationales, utilisables pour les études économiques et sociales. La mission de cet organisme public est de collecter des informations, de les analyser et les diffuser. Il apporte aussi une contribution à l’espace statistique international, tout en soutenant la recherche.

Le CREDOC (Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de Vie) est un organisme d’études et de recherche qui se veut être au service des acteurs de la vie économique et sociale du pays. Créé il y a 50 ans, le CREDOC analyse et cherche à anticiper le comportement des gens, qu’ils soient consommateurs, entreprises ou acteurs de la mouvance sociale. Cet organisme ne bénéficie d’un financement public sous forme de subventions, qu’à hauteur de 10 % de son budget.

En 2009 a été créé le Service des études et des statistiques industrielles (SESSI). Sa gestion relève de l’INSEE. Toutes les enquêtes statistiques relevant des activités industrielles réalisées par le SESSI sont à la disposition du public et des agents économiques.

Les sociétés privées

A coté des organismes nationaux ou supra nationaux, il existe de nombreuses sociétés qui réalisent des études économiques. Ces études peuvent être réalisées par les départements spécialisés des grandes banques ou par des sociétés dont l’objet est uniquement dédié aux  études et aux conseils, dans le domaine économique. La concurrence est vive entre ces différents prestataires.

Compte tenu des enjeux et de la complexité des missions, la tendance est à la spécialisation. Il est à noter que sur le marché des grands groupes, la concurrence est devenue internationale, avec en pointe, les sociétés d’études et de conseils nord américaines.

Les organismes professionnels

 A coté des organismes publics nationaux ou internationaux, on trouve les organisations professionnelles. Elles utilisent naturellement les informations collectées par les établissements publics, comme l’INSEE ou le CREDOC, mais elles disposent aussi d’informations plus précises concernant les domaines d’activité de leurs membres.

Les détails des études économiques réalisées par ces organismes sont réservés à leurs adhérents, mais des bribes de leurs travaux, sont souvent rendues publiques, lorsqu’ils présentent un intérêt pour la défense des intérêts et/ou l’image grand public de la corporation.

Comme on le voit, dans le domaine des études économiques, les acteurs sont multiples et diversifiés. Tous participent, à leur niveau, à la richesse des données disponibles. Ils contribuent aussi à actualiser les agrégats économiques qui contribuent à développement global et durable.

Cet article a été publié par ldemissy. 36 lectures